L’offensante réplique du Pr Didier Raoult à ses accusateurs du Conseil scientifique

Bonjour

08/04/2020. Un jour prochain on se lassera de cette polémique. Pour l’heure elle flambe. Hier le Conseil scientifique du gouvernement dénonçait et menaçait. Aujourd’hui le Pr Didier Raoult réplique via une vidéo diffusée sur Internet. A découvrir dès lors que l’on cherche non pas à juger, mais bien à prendre date, à tenter de comprendre.

« Le Pr Didier Raoult a de nouveau choisi de court-circuiter les médias pour donner son point de vue sur la polémique qui vise son traitement contre Covid-19, basée sur l’hydroxychloroquine associée à un antibiotique, résume Le Quotidien du Médecin. Pendant 10 minutes, le directeur de l’IHU Méditerranée Infection répond à ses détracteurs. ‘’C’est une opposition entre des médecins et des gens qui ont fini d’être des médecins ou qui n’en sont pas’’, dit l’infectiologue, qui se classe dans la première catégorie et celle des ‘’grands scientifiques’’. » Comment réagiront ceux qui, au sein du Conseil « ne sont plus médecins » ?

Nostradamus local

Et que fera le Conseil national de l’Ordre des médecins à qui le Pr Raoult fait appel pour régler ce qui constitue, selon lui, une question majeure de déontologie ? Le médecin infectiologue justifie sa démarche, comme il l’avait fait il y a quelques jours dans une tribune adressée au Quotidien du Médecin  et une autre au Monde. « Les gens sont devenus fous avec la méthode, avec le fait que tout est de la recherche », dit-il. Selon lui, « il y a un fossé entre la pratique médicale et des gens qui confondent la pratique médicale et la recherche ».

Le Pr Raoult se gausse d’un Nostradamus local et prévoit de publier les résultats de ses travaux dès qu’ils seront analysés. « On est en train de finir l’analyse de 1 000 cas qu’on a traités et les choses sont très rassurantes sur le traitement, dit-il. On n’a pas eu d’ennui cardiologique avec aucun des patients qu’on a traités. Les résultats montrent qu’on a une plus grande efficacité que celle qu’on a vue sur les autres séries. Tout va bien ! Un peu de patience pour que cela devienne un ou ‘’le’’ papier de référence ».

A demain @jynau

3 réflexions sur “L’offensante réplique du Pr Didier Raoult à ses accusateurs du Conseil scientifique

  1. Bonjour,
    Si, me contentant des quelques informations contenues dans votre billet, je n’avais pas été visionner la vidéo du Pr Raoult -que vous signalez tout de même- je me serais fait une image plutôt négative de cet homme. Vous l’avez quand même habillé pour l’hiver !

    C’est vrai qu’il lâche en cours d’interview cette auto-appréciation « je suis un grand scientifique ».. Évidemment ça agace. Au delà de l’expression d’un ego surdimensionné on peut aussi y entendre la volonté de se présenter au plus grand nombre non seulement comme un clinicien ou un chef de service mais aussi comme un homme averti des réalités de la recherche. ( je ne juge pas ce qu’il en est, j’expose seulement ce qui se donne à comprendre)
    J’ai été frappé par sa calme assurance : si ça ne lui donne pas carte blanche, ça oblige à écouter ses arguments et observations avec considération.
    D’ailleurs, je remarque que de cet interview, vous n’exploitez que cette question de l’ hydroxychloroquine sans relever la critique formulée au sujet du confinement non discriminé des personnes en Ehpad mais aussi sa remarque sur l’âge des personnes atteintes.

    Bien sûr un billet doit choisir son angle et réduire son propos. Espérons que l’actualité vous permettra de revenir par exemple sur la question de déontologie que vous évoquez sans l’aborder vraiment.

    Merci donc d’avoir attiré l’attention de vos lecteurs sur cette vidéo.

  2. Mais pour qui se prennent ces gens qui se sentent « offensés » quand on dit tout haut la vérité : qu’ils ne sont pas, ou ne sont plus, médecins ? C’est à dire des gens qui soignent des personnes de chair et de sang, et non des chiffres.
    N’importe comment, la réalité saura bien dire qui est dans le vrai et qui est dans le faux.
    Soufller sur ce brasier est-il déontologiquement défendable pour un médecin ?
    Je ne le crois pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s