Covid : l’Ordre menace de suspension les médecins qui traitent sans respecter les règles

Bonjour

23/04/2020. Vise-t-il les promoteurs/prescripteurs de l’hydroxychloroquine ? Le Conseil national de l’Ordre des médecins vient, dans un communiqué d’une particulière sévérité, de « rappeler avec fermeté » les règles en vigueur –  en visant les auteurs de « protocoles de recherche clinique illégaux » et de « prescriptions hors AMM non justifiées ».

« Ces dernières semaines dans les médias, plusieurs médecins ont fait état de « protocoles de traitement » du Covid-19 qui nécessitent une clarification, explique-t-il. Dans les circonstances très particulières de la pandémie de Covid-19, l’Ordre est conscient du poids qui pèse sur les médecins en l’absence d’une thérapeutique spécifique, mais les médecins doivent être un repère encore plus fiable pour les patients. »

Le CNOM « rappelle fermement à l’ensemble des médecins qu’en cette période de vulnérabilité particulière et face à l’inquiétude de nos concitoyens, leur parole prend un sens encore plus important ». « Il serait inadmissible dans ce contexte de susciter de faux espoirs de guérison, ajoute-t-il. Les Français, nos patients, vouent une confiance importante au corps médical, qui se doit d’en être à la hauteur pendant cette crise sanitaire sans précédent. »

Le CNOM a d’ores et déjà informé l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) de ces protocoles « qui s’inscrivent en dehors de la législation en vigueur ». En parallèle, eu égard à la communication qui a été faite dans sur ces protocoles dans la presse « grand public », les conseils départementaux de l’Ordre où les médecins concernés exercent ont été sollicités. Ils sont « invités à recueillir les explications de leurs confrères sur leurs dits protocoles et à leur rappeler leurs obligations déontologiques, inscrites dans le Code de la santé publique ».

Ce n’est pas tout : à la suite de ces entretiens les conseils départementaux informeront le Conseil national des suites qu’ils lui donneront. « La mise en danger des patients, s’il apparaissait qu’elle puisse être provoquée par des traitements non validés scientifiquement, pourrait justifier dans ces circonstances la saisine du Directeur général de l’ARS pour demander une suspension immédiate de l’activité de ces médecins » conclut le CNOM.

Il y a peu, dans une interview fleuve au  Figaro Magazine (Charles Jaigu), le Pr Didier Raoult déclarait :

« Quand il y a faute médicale, quand le médecin n’a pas agi conformément à l’état du savoir, il est puni. Moi, si quelqu’un m’attaque parce que j’ai donné de l’hydroxychloroquine, mon dossier devant l’Ordre des médecins sera en béton armé. Ce n’est pas de la sorcellerie. Je sais qu’on a beaucoup jasé sur le pouvoir médical. Mais à la fin, la médecine, c’est un rapport entre un médecin et un malade. »

A demain @jynau

Une réflexion sur “Covid : l’Ordre menace de suspension les médecins qui traitent sans respecter les règles

  1. Et vous rapportez, comme un journaliste mainstream, sans aucun questionnement sur ces pratiques totalitaires de l’Ordre.
    Effrayant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s