Ouvrir les écoles dès le 11 mai ? Rien ne va plus entre le conseil scientifique et l’exécutif

Bonjour

26/04/2020. Nous voici donc à un nouveau moment-clef de la lutte contre cette épidémie. Et, corollaire, à un affrontement désormais ouvert entre l’analyse du risque par le « Conseil scientifique » et la gestion de ce risque par le pouvoir exécutif. Jusqu’ici cette articulation avait été masquée, inconnue du plus grand nombre. Elle ne l’est plus, ne pourra plus l’être – ce qui laisse prévoir quelques tensions orageuses entre deux camps ; deux camps à la puissance largement inégale puisque le « Conseil scientifique » a été voulu, créé et désigné par le président de la République.

Moment-clef, période décisive. Dans deux jours, le mardi 28 avril à 15 heures, le Premier ministre dévoilera aux députés la « stratégie nationale gouvernementale de déconfinement », autour de« six thèmes » (comme l’indique dimanche Edouard Philippe sur Twitter ) : la santé (masques, tests, isolement…), l’école, le travail, les commerces, les transports et les rassemblements. Ce plan sera ensuite soumis au débat et au vote de l’Assemblée, avant d’être présenté aux élus locaux et aux partenaires sociaux pour que « s’engage une période de co-construction du plan national et de ses déclinaisons territoriales », assure le Premier ministre.

Or le citoyen dispose aujourd’hui  des recommandations du « Conseil scientifique », rendues publiques tard dans la soirée du 25 avril par le gouvernement  – qui en disposait depuis cinq jours déjà. Deux documents : l’un portant sur la reprise de l’école et l’autre sur les modalités globales du déconfinement à un horizon de deux mois. Il reste donc deux jours au citoyen pour étudier ces deux avis – avant de découvrir ce que l’exécutif retient et rejette de la lecture scientifique de ceux qu’il a nommés pour le conseiller dans sa tâche.

« Le Conseil scientifique a pris acte de la décision politique »

Et d’ores et déjà on observe une opposition radicale. Dans sa note « Enfants, écoles et environnement familial dans le contexte de la crise COVID-19 » le Conseil scientifique écrit ceci en préambule :

« Cette note a pour objectif d’indiquer les conditions sanitaires minimales d’accueil dans les établissements scolaires et les modalités de surveillance des élèves et des personnes fréquentant ces établissements à partir de la rentrée des classes du 11 mai 2020. Elle porte sur la période allant du 11 mai 2020, date fixée par le gouvernement pour une réouverture progressive des établissements scolaires, jusqu’aux aux grandes vacances qui débutent le 4 juillet 2020. (….)

« Le Conseil scientifique a pris acte de la décision politique de réouverture prudente et progressive des établissements scolaires à partir du 11 mai prenant en compte les enjeux sanitaires mais aussi sociétaux et économiques. Il incombe aux autorités de s’assurer que les mesures sanitaires détaillées ci-dessous soient opérationnelles au moment de l’ouverture de chaque établissement scolaire et d’assurer la coordination entre l’éducation nationale et les autres acteurs intervenant en milieu scolaire (mairies, conseils départementaux, conseils régionaux…). »

Ce Conseil était pour sa part favorable au maintien d’une fermeture de tous les établissements scolaires jusqu’en septembre. Mais puisque le président de la République en a décidé autrement, les experts présidés par le Pr Jean-François Delfraissy, recommandent une série considérable de mesures et de précautions parmi lesquelles le port obligatoire d’un masque antiprojection, industriel ou artisanal, dans les collèges et les lycées, à la fois pour les personnels et pour les élèves. Ou encore le « déjeuner pris en classe », la prise de température à la maison par les parents, des stratégies dans les établissements pour éviter les « brassages d’élèves ». Extraits :

« L’arrivée et la sortie des écoles doivent être organisées afin d’éviter le rassemblement des enfants et des parents à l’entrée des établissements scolaires. Les horaires d’arrivée et de sortie des classes pourront par exemple être échelonnés pour que les élèves d’un même niveau ne croisent pas les élèves d’un autre niveau. Les établissements scolaires devront être aménagés de façon à ce que les conditions sanitaires minimales détaillées plus bas soient réunies. Chaque élève et chaque membre du personnel des établissements scolaires doit être en mesure de procéder à un lavage des mains (eau, savon liquide, papier à usage unique) au minimum à l’arrivée à l’école avant le début de la classe et à la fin des cours, avant et à la fin de chaque repas et chaque fois que les mains auront pu être souillées par des liquides biologiques. La fourniture de solution hydroalcoolique peut être envisagée pour les élèves à partir du collège.

Danger des solutions hydroalcooliques …

« Le Conseil scientifique considère que la mise à disposition de solution hydroalcoolique pour des élèves avant le collège peut être dangereuse (absorption, projection oculaire…). Le Conseil scientifique rappelle que les solutions hydroalcooliques ne peuvent pas remplacer un lavage à l’eau et au savon en cas de mains potentiellement souillées par des liquides biologiques. Un bionettoyage de l’établissement (salles de classe mais aussi parties communes) en insistant sur les zones fréquemment touchées (poignées de porte, interrupteurs par exemple) devra être réalisé plusieurs fois par jour avec les produits adéquats et au mieux avec des lingettes désinfectantes pour les surfaces. Le bionettoyage de la classe sera renforcé si un élève est testé positivement pour le COVID-19. Une aération des salles de classes est préconisée, en particulier lors des temps de pause (récréation, déjeuner, changement de salle de classe). Une éducation et une pédagogie concernant la prévention peut être accompagnée sur le territoire par les médecins de proximité et les médecins de PMI dans le cadre de réunions sur les territoires en collaboration les responsables d’établissements. »

La somme des recommandations du Conseil scientifique pourra-t-elle être mise en œuvre ? Quelle sera la proportion des parents qui accepteront que leurs enfants reprennent le chemin de l’école ? Au vu des réticences de son Conseil, des contraintes imposées aux enseignants et aux élèves – sans même évoquer les risques encourus 1  l’exécutif va-t-il finalement faire marche arrière et, comme d’autres pays touchés, laisser les écoles fermées jusqu’en septembre ? Réponse sous 48 heures.

A demain @jynau

1 Extrait : « Tout symptôme évocateur d’infection COVID-19 chez un enfant constaté par le personnel de l’établissement scolaire doit conduire à l’éviction immédiate de l’enfant. En cas de doute sur les symptômes d’un enfant, une prise de température pourra être réalisée par un enseignant ou l’infirmière scolaire. Le Conseil scientifique ne préconise pas de prise systématique de la température des élèves considérant que cela n’élimine pas l’infection ce d’autant que la prise de température à un grand nombre d’enfants est difficile à réaliser sans rompre les règles de distanciation sociale. En cas de symptômes évocateurs, les parents de l’enfant seront avertis et devront assurer la réalisation d’un test de dépistage chez leur enfant dans un centre prévu à cet effet. L’enfant ne peut pas être accepté de nouveau à l’école sans le résultat de ce test. »

2 réflexions sur “Ouvrir les écoles dès le 11 mai ? Rien ne va plus entre le conseil scientifique et l’exécutif

  1. Si une anagramme est féminin, qu’en est-il d’un QUID, compté à ses invraisemblables inconséquences…
    Voici donc, la proposition des deux en UN ministériels :
    < Confinement : le conseil scientifique déconseillait une rentrée scolaire en mai : { C’EST UNE DÉCISION POLITIQUE } …
    Ce qui fait aussi :

    { SI !…
    ON SENT ICI, CE LOUPÉ … ET QUID ??? }
    Source : https://www.nouvelobs.com/societe/20200426.OBS27998/confinement-la-rentree-scolaire-des-mai-est-un-choix-politique-selon-le-conseil-scientifique.html

    .. Question: à partir de combien de victimes directes et indirectes d'une pandémie politisée, un gouvernement est-il considéré comme dangereux envers sa propre population ???

  2. J’attends pour ma part une campagne d’information télévisée et multimedia (gares, panneaux publiciatires ) sur le PORT DU MASQUE.

    J’en ai par dessus les cheveux de voir des gens faire N’IMPORTE QUOI AVEC LEURS MASQUES.

    Quand je vois les masques :

    – sur le cou !
    – sous le nez
    – sur le front (très tendance, façon festival de Cannes)
    – tripoté sans arrêt

    Je me demande si c’est un problème de QI ou d’information.
    Ou de QI.
    OU de pensée magique: mettez le masque dans la poche ça protège.

    Regardez les foules masquées asiatiques : ils ont beaucoup d’avance.
    On met proprement le masque chez soi on l’enlève proprement en rentrant

    On n’y touche pas entre temps .

    Masque c’est pour masquer le visage.

    Quant aux sites très doctes qui disent de passer au four 30 minutes ça repose sur la théorie ou de le laisser 72 h -dans un sac aussi.

    Pour les masques en tissu lavable par contre je ne comprends pas que l’on dise de les laver à 60 ° et pas 40 ou 30 %vu que les détergents et l’eau suffisent. Surtout si on repasse après (ça monte à 150 et plus).

    https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/when-and-how-to-use-masks
    Comment mettre, utiliser, enlever et éliminer un masque

    Avant de mettre un masque, se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon
    Appliquer le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche et veillez à l’ajuster au mieux sur votre visage
    Lorsque l’on porte un masque, éviter de le toucher; chaque fois que l’on touche un masque usagé, se laver les mains à l’aide d’une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon
    Lorsqu’il s’humidifie, le remplacer par un nouveau masque et ne pas réutiliser des masques à usage unique
    Pour retirer le masque: l’enlever par derrière (ne pas toucher le devant du masque); le jeter immédiatement dans une poubelle fermée; se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s