Coronavirus : le vaccin sera-t-il obligatoire ? Premier couac prémonitoire de Michèle Rivasi

Bonjour

27/04/2020. L’affaire n’a pas ému les foules ; ce fut une ridule sur la mare des réseaux sociaux ; un zéphyr dans les verts bosquets politiciens. Voilà pourtant un sujet édifiant, qui n’est pas sans soulever les questions que l’on posait il y a quelques décennies quand on imaginait pouvoir un jour disposer d’un vaccin contre le sida. On en retrouve la trace aujourd’hui dans le « Chez Pol » de Libération (Sy. C.)

Où l’on retrouve Michèle Rivasi, eurodéputée EE-LV. Elle ne déteste pas, depuis des années, se faire décrire comme une militante « anti-vaccins » – avant de démentir l’être, tout en laissant entendre un peu du contraire. Un histoire sans fin qui généra quelques stériles échanges avec Agnès Buzyn avant que cette dernière disparaisse en un instant du paysage politique national.

Michèle Rivasi est toujours là. « Elle s’est fait remarquer samedi 25 avril en s’inquiétant, sur Twitter, de la potentielle inefficacité du futur vaccin contre le Covid-19, rapporte Libération. ‘’Les vaccins contre la grippe saisonnière ne fonctionnent pas à 100%. Loin de là. Comment envisager qu’un vaccin contre le coronavirus, qui mute sans arrêt, puisse être réellement efficace ? ‘’, s’est interrogée la médiatique élue verte.

Saisir le Comité national français d’éthique

De quoi relancer la machine à polémiques et rappeler aux uns et aux autres que Michèle Rivasi a, quoi qu’elle en dise, une vision très critique des vaccins. La direction d’EE-LV a immédiatement réagi par la voix de son secrétaire national Julien Bayou. «L’heure n’est pas à semer le doute mais à se mobiliser pour lutter contre la pandémie. Nous avons besoin de vaccins», a-t-il tweeté en rappelant le «soutien massif» de son parti à la recherche. Tous les Verts ne sont pas allergiques à la virologie moléculaire.

Volée de bois vert, donc.  «Ce message de Michèle Rivasi est une faute», a déclaré son collègue du Parlement européen Yannick Jadot, sur BFMTV . « Message reçu, dit Libé. L’eurodéputée a supprimé son tweet. Mais si la position officielle du parti est claire, certains tentent tout de même de relativiser. » Où l’on voit que tous les éléments vaccino-sceptiques sont toujours bien présents qui resurgiront le moment venu, quand émergeront les premiers vaccins anti-Covid-19. Questions sur l’innocuité, sur l’efficacité, sur les profits dégagés par Big Pharma, sur la liberté de refuser cette immunisation dont nul ne sait, encore, si elle sera obligatoire.

Voilà un beau sujet de réflexion : le gouvernement devrait, sans tarder, saisir le Comité national d’éthique, sans oublier son Conseil scientifique.

A demain @jynau

6 réflexions sur “Coronavirus : le vaccin sera-t-il obligatoire ? Premier couac prémonitoire de Michèle Rivasi

  1. Voilà un beau sujet de réflexion : le gouvernement devrait, sans tarder, saisir le Comité national d’éthique …
    Le ‘Motet pour le temps de confinement’, résume assez bien les temps …

    😉 Coronavirus est contagiosissimus … mais pas que !!! Sans oublier son Conseil scientifique.

    Bon, à moins de s’en dé-saisir …

  2. To a (wo-) man with a hammer, everything looks like a nail.

    Un marteau anti vaccin anti-Pharma (1)

    L’argumentation scientifique de Rivasi (et il est très sain d’être sceptique, en scince, c’est mpême normalement un pré-requis) est comme souvent, boiteuse ou loufoque.

    Numéro de boule de cristal. Irma Rivasi ?

    Pharma , Big de son prénom, fait beaucoup pour être mal -aimée , je le reconnais.
    (Cf Gøtzsche et une abondante littérature.)
    Peter C. Gøtzsche, Deadly Medicines and Organised Crime: How Big Pharma Has Corrupted Healthcare
    Le livre démontre les mots du titre.Il y a une version française par un Québecois.
    https://www.decitre.fr/livres/remedes-mortels-et-crime-organise-9782763745060.html
    Le style du français est très médico-canadien .

  3. Il serait intéressant comme aux états-unis de publier les liens d’intérêts des personnes qui parlent, en toute transparence. Quand j’entends toujours le même son de clôche, j’ai plutôt tendance à écouter les autres.

  4. J’ignore en quels termes Michèle Rivasi s’est exprimée . Sur le principe même d’une interrogation quant au rapport bénéfice/risque je ne comprends pas bien pourquoi il faudrait en exempter à-priori une proposition de vaccin.

    Reproche-t-on seulement le moment choisi pour exprimer cette mise en garde ? Pour les tenants de l’inérrence vaccinale, c’est toujours trop tard ou trop tôt.

    Puisqu’on invoque l’union sacrée, autant revenir aux fondamentaux : Astérix et Obélix se sont déjà affrontés à Coronavirus ; sauront-ils un jour affronter les mauvais rêves de Pandemrix !?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s