Hydroxychloroquine et «hystérisation »: pourquoi et comment en sommes-nous là ?

Bonjour

05/05/2020. Revenons un instant sur le « terrain ». Nous citions hier,  grâce aux Echos (Elsa Freyssenet @ElsaFreyssenet) quelques mots bien sentis du Dr Yacine Tandjaoui-Lambiotte médecin réanimateur à l’hôpital Avicenne de Bobigny. Aujourd’hui (toujours grâce, paradoxalement, à ce quotidien « économique ») les mots du Dr Véronique Hentgen pédiatre et infectiologue spécialiste des maladies rares à l’hôpital de Versailles (propos recueillis par Elsa Freyssenet @ElsaFreyssenet).

« Tout est hallucinant dans cette épidémie, explique-t-elle. Avec d’autres pédiatres spécialistes des maladies rares, j’ai passé les derniers jours à circonscrire l’incendie médiatique allumé par la découverte d’un possible lien entre une forme particulière de la maladie de Kawasaki et le coronavirus chez les enfants. Cette alerte était nécessaire car l’urgence était que tous les pédiatres puissent reconnaître la maladie et donner un traitement aux enfants. Ces alertes, fréquentes dans le milieu médical, permettent aussi de collecter des données entre hôpitaux afin de mesurer s’il s’agit d’une hypothèse ou d’un fait clinique avéré. Elles ne sont pas destinées à être rendue publiques. »

Et le Dr Hentgen évoque les coulisses de l’affaire. « Dans le cas présent, l’équipe britannique a tweeté son alerte, les Français ont emboîté le pas, les médias grand public s’en sont emparés, provoquant un emballement politique incompatible avec le temps d’une étude rigoureuse » accuse-t-elle. Devrions-nous faire notre mea culpa, nous qui avons, ici et sur Slate.fr participé à cet « emballement » ?

« Les médias ont leur part de responsabilité, ajoute notre consœur. Mais nous, la communauté médicale, contribuons aussi à ce désordre en nous livrant à une course à la communication de données, pas toujours scientifiquement établies. Il y a une forme d’hystérisation 1 scientifique, pour obtenir la gloire et des crédits de recherche.» Et elle conclut en ces termes, qui font immanquablement songer à ceux du Dr Yacine Tandjaoui-Lambiotte :

« L’ennemi du chercheur est sa propre certitude, car alors il passe de l’hypothèse à la croyance. Et en assénant cette croyance, il entrave l’élaboration d’autres explications possibles par ses confrères. De ce point de vue, le summum a été atteint par la campagne pour l’hydroxychloroquine menée par le professeur Raoult. Elle a eu des effets délétères. J’ai participé à un essai sur l’hydroxychloroquine et d’autres antiviraux. J’ai peiné à trouver des patients volontaires car beaucoup ne supportaient pas l’éventualité d’être dans un groupe placebo. In fine, cet épisode a ralenti les essais cliniques et donc la recherche sur un traitement. »

A demain @jynau

1 Hystérisation : « Fait de se laisser emporter de manière totalement excessive, voire obsessionnelle, à propos d’un thème d’actualité, d’une personnalité politique, etc. : ‘’On constate une hystérisation des médias sur certains thèmes sociétaux’’ ».

5 réflexions sur “Hydroxychloroquine et «hystérisation »: pourquoi et comment en sommes-nous là ?

  1. Bonjour Mr le Dr Nau, et ceux qui suivent,

    < pourquoi et comment en sommes-nous là ???

    … Par exactement la même manière, les exacts mêmes procédés et procédures, les mêmes façons médiatisées … utilisées, et si largement contagieusement, méthodiquement diffusées …que l'invraisemblable campagne propagative anti homéopathique qui a été menée il y a peu … partant d’Australie.
    Pour résumer, dit en très très court : un premier rapport Australien, mené sur des années d'études, est favorable à l'homéopathie .
    Ni unes ni deux, qu’un nouveau ‘comité de pilotage gouvernementalisé ‘ est aux manettes pour le disculper, à bons renforts de méthodes innommables.
    Et dans la foulée, … il est repris, sans aucunes distanciations, par le grand corpus des antis, en en fondant même, l’action de 124 signataires anti-Fake français pour une mémorable tribune publiée à grand bruit, par un main -média très connu ¡ !!! … pour finir par aboutir aux dégâts que l’on sait …
    En aparté, d’Inde, et d’ailleurs, arrivent des publications internationales pour authentifier l’intérêt de l’homéopathie, dès les phases préventives du coronavirus … et d’après !

    … Puis, et enfin … pour finir par vous faire rire, … nous sommes aujourd’hui le cinq mai 2020, … oui … et je vais enfin, recevoir mes FFP2, dotation d’état !

    Ça vaut assez les larmes de croquis en deal … bien vils deal … c’est à l’avouer .
    Pour ceux qui aimeraient en savoir plus :
    https://homeosi.blog/2020/01/05/quen-tot-place-place-beau-6/

    Mercis pour la publication.

    • En aparté:
      < In fine, cet épisode a ralenti les essais cliniques et donc la recherche sur un traitement. … alors qu' ailleurs dans le monde:

      Voici un exemple , pour la réflexion, et parmi beaucoup d'autres:

      Coronavirus et coronavirus avec Homéopathie (intervention en anglais 2mn09) : ‘A ver y good Official Testimony of efficacy of #Homoeopathic Medicines in #COVID19 #CoronaPandemic by Gujrat Govt’ … en français, est-il encore de nos jours ultra politisés, possible de traduire … dans la réalité des FAITS … et , alors , comment ???

  2. Je viens d’aller sur le compte twitter de Didier Raoult pour voir son commentaire le plus récent: il est -comme d’habitude- extrêmement calme et pondéré. Pas du tout hystérique. Si hystérie il y a autour de lui, elle n’est pas de son fait.

  3. « Devrions-nous faire notre mea culpa, nous qui avons, ici et sur Slate.fr participé à cet « emballement » ?  »
    … OUI !
    J’apprécie beaucoup vos newsletters (et les lis toutes). L’info réactive et argumentée, les liens et les sources. Mais il arrive – très rarement – que le journaliste prenne un tantinet le pas sur le médecin, et joue le jeu du buzz.
    Ce commentaire est pour vous, et n’est pas destiné à être publié.

  4. Quelle horreur, en 2020 encore, que de parler d’hystérisation, même avec des guillements, mon cher Nau.
    Le mot ne dit qu’une chose : action transformer en utérus. Sommum de la pensée (???) machiste, et insulte à toutes les femmes. De la matrice naitraient tous les comportements excessifs et contraires à la logique (masculine, of course).
    Nous sommes logiques ? Pas de bénédiction scientifique sans des essais randomisés en double aveugle contre placebo. Mais, horreur, il n’existe aucune démonstration du mécanisme d’action de ce truc qui n’est qu’une observation. Nous en avons fait un objet majeur de la rigueur médical, ce qui ne peut avoir que le statut de croyance.
    Il y a encore un boulot considérable pour purger la science de ses nombreuses croyances et de ses armées d’ayatollah.
    François-Marie Michaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s