Covid : pourquoi est-il immoral de rémunérer les médecins participant au «contact tracing» ?

Bonjour

09/05/2020. On dit le groupe des députés LREM en crise existentielle. En voici un symptôme. Cela vient de se passer dans le cadre de l’examen du projet de loi « prorogeant l’état d’urgence sanitaire ». Avant le vote par l’Assemblée nationale la commission des lois a adopté  un amendement présenté par quatre députés LREM MM Sacha Houlié, Pierre Person, Pieyre-Alexandre Anglade et Thomas Rudigoz). Etrange amendement quand on souvient des hommages présidentiels aux « héros en blouse blanche ».

Il s’agissait, en substance d’interdire la rémunération spécifique des médecins libéraux pour leur participation à la collecte des données dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif de « contact tracing », prévu dans l’article 6 du projet de loi. Une seule phrase : « La collecte de ces données ne peut donner lieu à rémunération. » Exposé des motifs qui sont loin d’être inintéressants:

« Le présent amendement a pour objectif d’interdire que la collecte d’information par l’ensemble des personnes désignées par le présent projet de loi soit rémunérée. Nicolas Revel, Directeur général de la Caisse d’Assurance maladie a déclaré dans une interview publiée dans Les Echos le 4 mai 2020, qu’un médecin généraliste serait rémunéré 55 euros pour une consultation nécessitant la prise en charge d’un patient Covid-19.

« Afin de l’encourager à mener une enquête approfondie permettant d’identifier l’ensemble des personnes étant entrées en contact avec le patient contaminé, chaque nom de personne-contact relayé par le médecin serait rétribué 2 euros ; 4 euros si les coordonnées de la personne concernée y sont précisées.

Esprit de lucre

« Rétribuer la collecte de données est une mesure qui semble non seulement contre-productive mais aussi moralement répréhensible. La confiance dans l’attitude déontologique des médecins généralistes ne doit pas être privée de contrôle, et à plus forte raison ne doit pas être soumise à l’appât du gain. Cette rétribution ‘’au nom’’ est une tentation qu’il est souhaitable d’éviter, pour garantir la véracité des informations collectées. 

« En conséquence, cet amendement a pour objectif d’obtenir des garanties concernant la collecte de ces données hautement sensibles, dont l’analyse – pour rappel – peut avoir pour conséquence une mesure individuelle restrictive des libertés. » 

Ce vote a soulevé l’ire du Syndicat des Médecins Libéraux (SML)  qui dénonce des « mesures scélérates ». Pour que les médecins libéraux puissent être la pierre angulaire du déconfinement et du suivi des patients Covid + , le SML demande au Gouvernement que la future loi : précise que l’inscription des patients Covid + dans le fichier de contact-tracing ne peut se faire qu’avec le consentement du patient, sauf si cette maladie est à déclaration obligatoire : confirme le maintien de la rémunération du temps médical supplémentaire consacré aux formalités chronophages de la collecte des données ; impose une stricte anonymisation des données d’identification susceptibles d’être communiquées à des tiers lors de la remontée des cas contacts, y compris aux personnes ayant été en contact avec une personne positive de leur connaissance, afin de respecter le secret médical. »

Finalement un amendement du gouvernement permettra la rémunération des professionnels participant à la collecte des données – notamment les médecins. Un autre prévoit que les pharmaciens pourront avoir accès au système d’information. Via un amendement PS, l’Assemblée a encore précisé que les personnes ayant accès aux données seraient soumises au secret professionnel. On aimerait connaître le point de vue moral des députés Houlié, Person, Anglade et Rudigoz à ce point sensibles à l’éthique, allergiques à l’esprit de lucre.

A demain @jynau

3 réflexions sur “Covid : pourquoi est-il immoral de rémunérer les médecins participant au «contact tracing» ?

  1. Que ces pieds nickelés parlent d’éthique est une escroquerie.

    C’est de l’absence de bon sens. De sens du devoir. Un manque d’amour pour son peuple.

    Donc tout travail, utile de surcroit, ne mériterait pas salaire ?

    Il n’est pas important de fliquer oups , pardon de remonter au plus tôt aux contacts ?

    Ca vaut une autre Jérémiade (5-21)

    https://saintebible.com/jeremiah/5-21.htm. (légèrement amendé comme il se doit)

    ECOUTEZ CECI MAINTENANT ELUS FOUS SANS INTELLIGENCE , qui avez des yeux, et ne voyez point; et qui avez des oreilles, et n’entendez point.

    REVENEZ SUR TERRE !

    • L’activité de soins est soumise à l’application de règles déontologiques très strictes dont les soignants sont seuls responsables .
      Ce n’est pas aux politiques ( dont il y aurait éventuellement beaucoup à dire sur le respect de leur propre déontologie …) de venir contrôler quoique ce soit .
      Un rappel évangélique serait à faire sur certaines histoires de pailles et de poutres !

  2. Si la question Éthique se posait différemment :

    50 Milliards approximatifs de déficits en sécurités sociales avant confinement … sans compter les dégâts sociétaux, et économiques à l’avenant … et quelques mascarades et semaines plus tard, …

    Aux déconfinements … Combien, les déficits en Santés Publiques ???
    On passera sur les quelques morts en soignants-patients , et l’on en reparlera , QU’EN TERRE … … avec T.Derbal*, et Cnie ???

    * : Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi :
    < Mi-mars, en pleine pénurie de masques de protection : commissions d’achats sur les FFP2 : (C’est à lire sur le fil d’actualités Médiapart Covid 19 , de ce jour) ¡!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s