Masques : la Commission européenne contredit les affirmations d’Emmanuel Macron

Bonjour

20/05/2020. Voilà qui pèsera lourd quand la justice sera véritablement saisie. Et qui sera évoqué lors du prochain « Ségur de la santé ». A peine Emmanuel Macron avait-il tenté (sur BFMTV) de démontrer l’indémontrable («nous n’avons jamais été en rupture de masques ») que l’affaire rebondissait à Bruxelles. La Commission européenne vient ainsi de pointer «des lacunes» (sic) dans la préparation de la France à la pandémie de Covid-19.

La France n’est certes pas la seule à être méchamment tancée. Plusieurs autres pays le sont aussi comme l’Italie, l’Espagne, la Belgique ainsi que le Royaume-Uni. Bruxelles les invite également à le «renforcer leurs systèmes de santé.

 Mais, concernant la France, l’exécutif européen souligne «des difficultés à garantir la disponibilité immédiate de professionnels de la santé, de produits indispensables et d’équipements de protection individuelle » au début de la pandémie.

Paris a certes «mobilisé sa réserve de personnel et de matériel médicaux et paramédicaux», mais «la coordination de l’action entre tous les segments du système de santé» est resté «difficile», observe Bruxelles. Et la Commission de mettre également en avant «des problèmes structurels latents» dans le système de santé français- des problèmes qui «résultent d’un manque d’investissements dans les infrastructures physiques et les ressources humaines, d’une adaptation limitée de l’organisation des services et de la nécessité d’une meilleure coordination entre acteurs privés et publics».

Pour conclure Bruxelles demande à la France de « renforcer la résilience du système de santé en garantissant un approvisionnement adéquat en produits médicaux indispensables et une répartition équilibrée des professionnels de la santé, et en investissant dans la santé en ligne ».  

Voilà qui est dit et qui ne sera pas oublié par les acteurs hospitaliers conviés à « Ségur » par Olivier Véran. Il semble bien que ce soit la première fois, depuis qu’elle existe, que la Commission européenne établit un tel constat d’incurie. Pourrait-elle nous dire pourquoi ?

A demain @jynau

Une réflexion sur “Masques : la Commission européenne contredit les affirmations d’Emmanuel Macron

  1. « nous n’avons jamais été en rupture de masques »

    Peut-être le « Nous » de majesté.
    Mais la question n’est pas là.
    Les gens qui en avaient besoin ont-ils été en rupture ? Ou pire : n’en ont ils jamais eu ?

    – soignants
    – malades isolés chez eux en famille

    La réponse est oui et cent mille fois oui.

    Je décerne un Pinocchio.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s