Eric Zemmour vous explique la rencontre entre Emmanuel Macron et le Pr Eric Raoult

Bonjour

29/05/2020 « Populisme » : Dans son acception générale actuelle désigne une approche politique qui a tendance à opposer le peuple aux élites politiques, économiques ou médiatiques. C’est une chronique signée Eric Zemmour et publiée aujourd’hui dans Le Figaro « Raoult contre tous, tous contre Raoult ».  Extraits :

« La bataille autour de la figure du Pr Raoult devient foire d’empoigne. Selon la logique de la guerre analysée par Clausewitz, nous assistons à la montée aux extrêmes. Les études scientifiques répondent aux études scientifiques ; les anathèmes aux anathèmes ; les insultes aux insultes ; les menaces aux menaces. »

L’auteur y revient sur la publication désormais célèbre d’une étude dans The Lancet, étude gentiment qualifiée de « foireuse » par le Pr Raoult, directement visé. Eric Zemmour :

« Ce qui n’empêche pas le Haut Conseil de la santé publique de s’appuyer sur cette étude pour proscrire, à la demande du ministre de la Santé, Olivier Véran, qui ne le porte pas dans son cœur, le traitement du professeur marseillais. (…) Guerre d’ego entre mandarins. Guerre économique, guerre politique. Guerre géographique et sociologique aussi entre l’establishment parisien et le rebelle marseillais, voire entre les grands groupes pharmaceutiques mondialisés et le petit village gaulois qui refuse de se rendre. Les imaginaires ancestraux reviennent en force, ce qui est tout à fait normal dans une affaire où il est question de la vie et de la mort. »

Grands coups de clairon médiatique

Pour Eric Zemmour, avec l’actuelle pandémie, « il est inéluctable que les batailles médicales deviennent des guerres politiques, voire géopolitiques. Entre la Chine et les États-Unis, et au sein de chaque pays ». Et de revenir en France où, selon lui, Emmanuel Macron « incarne aux yeux des gens le pouvoir vertical et sa technostructure parisienne, les riches et les puissants ». Selon lui le président de la République « a tenté de désamorcer la force virale ‘’populiste’’ du Pr Raoult en lui rendant visite à grands coups de clairon médiatique. »

Et de citer Jacques Chirac :  «Quand je veux tuer, j’embrasse». « Mais Didier Raoult est toujours vivant et vendra cher sa peau » conclut Eric Zemmour, dans les colonnes du Figaro, sans préciser le prix.

Un président de la République tentant de « désamorcer » la « force virale » d’un microbiologiste qui estime faire partie des « élites »… Une embrassade présidentielle symbolique visant à ruiner une personnalité atypique soutenue (pour l’heure) par les vents médiatiques et certains courants politiques …

Opposer le peuple aux élites politiques, économiques ou médiatiques.

A demain @jynau

.

3 réflexions sur “Eric Zemmour vous explique la rencontre entre Emmanuel Macron et le Pr Eric Raoult

    • En effet, scandale du Lancet en vue.
      Triste.

      Et toujours pas de preuve que l’HCQ + azithromycine fasse du bien plus qu’un placebo.
      Dommage pour les malades.

      Raoult en critique d’étude, même réeelement foireuse, quelle farce.

      Charité bien ordonnée commence par soi-même non?

      Comme on dit : « Il bue che dà del cornuto all’asino « 

      • Excellent, Umberto, «  Il bue che dà del cornuto all’asino » … Mais,
        … mais en bon français, 😉 ,
        ‘Testa di bue ❕’ … vaut, pour 🕊… ‘une tête de mule ‼️’

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s