Retour sur la crise sanitaire : l’exécutif va-t-il créer sa propre «commission d’enquête» ?

Bonjour

08/06/2020 Volonté d’écrire l’histoire à sa façon ou simple ballon d’essai ? Le gouvernement pourrait annoncer prochainement «la création d’une commission qui portera un regard indépendant et collégial sur la gestion de la crise» du coronavirus – confidence  à « plusieurs médias » d’une source proche de l’exécutif. Selon les informations de BFMTV, cette future commission, souhaitée par Emmanuel Macron, travaillerait avec la Cour des comptes et des personnalités scientifiques. Pour l’heure silence à la Cour – et motus chez quelques personnalités qui pourraient être tentées par cet étrange mélange des genres.

Imaginer l’exécutif nommer une commission chargée d’enquêter sur ses propres failles ? Et ce alors que le Parlement est à la manœuvre…. La démarche déplaît y compris dans les rangs de la majorité. «Une commission indépendante nommée par le gouvernement ? Déjà c’est un oxymore», relève le député (LREM, Cher) François Cormier-Bouligeon, qui rappelle le rôle du Parlement fixé par la Constitution : «C’est à lui et à lui seul de contrôler l’action du gouvernement, il faut remettre un peu d’ordre dans les institutions».

«Plus il y aura d’éclairages, plus on y verra clair»

D’autres ne voient pas l’oxymore. «Evidemment que le Parlement contrôle l’action du gouvernement. Mais l’exécutif a aussi la possibilité de faire auditer ses propres choix», répond à Libération (Laure Equy).Richard Ferrand (LREM). Je ne vois pas le problème.» Pour le président de l’Assemblée nationale, «plus il y aura d’éclairages, plus on y verra clair»( sic) . Le délégué général de LREM, Stanislas Guerini, juge lui aussi que la commission envisagée par l’exécutif n’empiéterait pas sur les plates-bandes parlementaires. «Avoir un comparatif international sur la gestion de la crise, je ne crois pas que ce soit l’objet des commissions d’enquête, a-t-il affirmé sur RTL. Il n’y a pas la moindre prérogative qui sera retirée au Parlement.» 

Le président du groupe PS au Sénat, Patrick Kanner, y voit plutôt «un mépris pour le Parlement» et le symptôme que le président de la République «doute de l’impartialité du travail à venir des commissions d’enquête». Le président du Sénat, Gérard Larcher, en est tombé à grand bruit de sa chaise : «Quand nous avons appris la création par l’Elysee d’une commission sur la #CriseSanitaire, nous avons d’abord cru à une « fake news ». Nous sommes stupéfaits! Alors que les deux chambres du Parlement ont créé une commission d’enquête», s’est-il étranglé sur Twitter. #coronavirus @Senat

De fait le Sénat a prévu d’installer sa commission d’enquête fin juin. Et à l’Assemblée nationale, la mission d’information sur «l’impact, la gestion et les conséquences de l’épidémie de Coronavirus» vient de doter des pouvoirs d’une commission d’enquête. Elle sera présidée par Brigitte Bourguignon (LREM) et Eric Ciotti en sera le rapporteur. Ce dernier ironise déjà sur Twitter parlant d’un un pouvoir «en panique». Eric Ciotti ne craint pas, parfois, d’exagérer.

A demain @jynau

Une réflexion sur “Retour sur la crise sanitaire : l’exécutif va-t-il créer sa propre «commission d’enquête» ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s