Covid-19: plus d’un million de Français vont être systématiquement incités à se faire dépister

Bonjour

25/06/2020. Simple coïncidence ? Malmené hier par le Pr Didier Raoult devant les députés, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé s’exprime aujourd’hui dans Le Monde (propos recueillis par Chloé HecketsweilerFrançois Béguin et Cédric Pietralunga). Pour dire quoi ? Notamment ceci :

« Nous lançons dans certains territoires une campagne de très grande ampleur qui s’adresse à tous les habitants. Près de 1,3 million de personnes vivant dans trente communes d’Ile-de-France vont ainsi recevoir des « bons » de l’Assurance-maladie leur proposant d’aller faire un test virologique dans n’importe quel laboratoire public ou privé, même s’ils n’ont pas de symptômes. L’objectif est d’identifier les éventuels clusters dormants, c’est-à-dire des foyers invisibles de personnes asymptomatiques. Il s’agit également de regarder s’il y a des différences entre les territoires sur la circulation et l’impact du virus. »

Le « profil » des communes retenues ?

« Ce sont des territoires à proximité de clusters identifiés, où l’on constate avec des opérations de « barnum » qu’il y a du réservoir viral, avec des personnes asymptomatiques, qui peuvent transmettre le virus sans le savoir. On est pour l’instant au stade de l’expérimentation pour regarder si cela correspond à un souhait des Français. Cette expérimentation pourra ensuite être étendue à d’autres régions. »

Le Monde fait observer au ministre qu’un ancien directeur général de la santé, William Dab, a assuré devant la commission d’enquête parlementaire qu’on aurait dû avoir un confinement ciblé plutôt que généralisé du pays, qu’il n’y a « aucun doute là-dessus ». Le ministre a-t-il, sur ce sujet, quelques regrets ?

« Non, je ne crois pas plus aux commentaires a posteriori qu’aux prévisions a priori. Je leur accorde à peu près la même valeur, celle de la sincérité d’un expert qui s’exprime sur une situation avec les éléments dont il dispose. »

On n’en saura malheureusement pas plus. Une « deuxième vague » ? S’y préparer. Aucune question sur les accusations du Pr Didier Raoult. Sera-t-il encore ministre après un remaniement que l’on dit imminent ? Ne plus se consacrer qu’à la Santé ? Oublier les Solidarités pour mieux se concentrer ? Laisser la place à son confrère Didier Raoult ? Non, il ne lâchera rien :

« Je suis ministre des Solidarités et j’y tiens. Il faut faire vivre politiquement les politiques de solidarité d’ici à la fin du mandat. Je ménage du temps, de l’énergie, de la motivation pour travailler les politiques de solidarité et faire des propositions ambitieuses pour les affaires sociales de notre pays. Je porte la création d’une cinquième branche de la Sécurité sociale pour la perte d’autonomie.

« Mon défi, c’est d’être capable de faire en même temps le Ségur, de gérer la crise du Covid et d’avoir une attention pour les personnes en perte d’autonomie. Les idées ne manquent pas, les projets ne manquent pas et on sera prêts. La question des plus précaires me préoccupe beaucoup. Je ne me sens pas débordé. La solidarité est très corrélée à la santé et au social. Mais je m’en remets à l’arbitrage du président et du Premier ministre. »

Comment pourrait-il faire autrement ?

A demain @jynau

4 réflexions sur “Covid-19: plus d’un million de Français vont être systématiquement incités à se faire dépister

  1. Avec quels dispositifs les citoyens seront-ils invités à se faire tester ?
    A en croire un entretien conduit par Denis Robert et publié le 9 juin faudrait voire à ne pas mélanger les torchons avec la serviette : « Sur les 11 tests sur lesquels a travaillé David Mendels, un seul a franchi la barre de la fiabilité selon les critères établis par la haute autorité de santé (HAS) en matière de spécificité et de sensibilité. Pourtant dans la liste finale, la plupart y compris les pires, ont été homologués par le Ministère.  » https://www.lemediatv.fr/emissions/tout-peut-arriver/tests-covid-19-revelations-sur-un-nouveau-scandale-sanitaire-dEdPMI_qTcuDGwxrmVU7Sw

    ????

    • Mais pourquoi penser que les résultats de la firme XRapid de David Mendels (uniquement sur les tests « piqûre au bout du doigt » sont plus fiables que la vérification des mêmes tests par l’institut Pasteur. L’un ou l’autre se trompe mais lequel ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s