Etre obligatoirement masqué : pourquoi Jean Castex n’a-t-il pas fait tout ce qu’il devait ?

Bonjour

17/07/2020. L’exécutif ? «  Sous la pression médiatique, quelques progrès tardifs. Mais peut nettement mieux faire. » Ainsi donc l’exécutif, dans ses atermoiements, n’avait rien saisi à l’opinion dominante Plus de huit Français sur dix soutiennent la mesure du masque obligatoire dans les lieux publics clos. Emmanuel Macron avait initialement indiqué qu’il ne rendrait obligatoire cette mesure qu’à partir du 1er août ; avant qu’après une volte-face peu glorieuse le Premier ministre Jean Castex annonce que le décret ad hoc serait publié  dès la semaine prochaine. L’affaire ne cesse, depuis plus de 24 heure d’être en boucle sur tout les médias généralistes – qui ne s’interrogent pas, ici, sur le silence du Conseil scientifique en charge d conseiller le gouvernement….

C’est dans ce contexte que l’on retrouve une Académie nationale de médecine plus dynamique que jamais. Une Académie qui, à de multiples reprises et notamment quand le gouvernement s’enferrait coupablement dans le déni  (23 mars, 2 avril, 22 avril, 7 mai, 23 mai), rappelait l’importance du port du masque dans le cadre des mesures barrière, avec la distanciation physique et l’hygiène des mains, pour empêcher la transmission du SARS-CoV-2. « En effet, le port de masque « écran » ou « grand public » s’impose comme la mesure la plus efficace pour supprimer la transmission du virus de personne à personne à condition qu’elle soit appliquée par tous dans l’espace public » rappelle-t-elle aujourd’hui. Ecoutons les Académiciens :

 « La décision gouvernementale de rendre obligatoire le port du masque lors de la sortie du confinement à partir du 11 mai 2020, a rendu possible l’usage des transports en commun terrestres, la reprise de certains transports aériens et le redémarrage de plusieurs activités économiques. En l’absence de traitement antiviral efficace et de vaccin disponible, seule une stricte application des mesures barrière, en particulier le port du masque par l’ensemble de la population, permet d’envisager l’indispensable reprise de la vie sociale et économique tant que le risque de résurgence épidémique demeure (…). Parallèlement, la tendance au relâchement dans l’observation des mesures barrière, observée depuis la sortie du confinement, tend à s’aggraver avec la saison estivale, surtout parmi certaines couches de la population qui, en raison de leur jeune âge, se considèrent « peu à risque ». »

A quand une vaste campagne d’information pratique ?

Et l’Académie d’ajouter que des études récentes (les unes révélant que les porteurs de virus asymptomatiques sont potentiellement contaminateurs, d’autres montrant que la transmission du virus par des particules salivaires aérosolisées est possible en milieu clos) confirment la prépondérance du port du masque parmi les mesures barrière, tout particulièrement en espace confiné peu ventilé. C’est pourquoi, en accord avec la tardive décision gouvernementale d’étendre l’obligation du port du masque dans les lieux fermés, l’Académie nationale de médecine recommande :

– de mettre en œuvre une vaste campagne d’information rappelant que le port du masque « grand public » est un geste altruiste destiné à protéger son entourage et que, pour cette raison, il n’a pas de caractère facultatif ;

de maintenir le contrôle du port obligatoire du masque dans les transports en commun terrestres et aériens ;

d’instaurer l’obligation du port du masque dans les lieux clos et couverts accueillant du public tels que définis dans le texte réglementaire sur la prévention du tabagisme passif (commerces, restaurants, hôtels), ainsi que dans les milieux de travail où la distanciation physique peut difficilement être respectée.

Les Académiciens auraient dû ajouter que cette « vaste campagne d’information » devrait, comme le réclame ici Umberto Ucelli 1 s’accompagner de tous les éléments pédagogiques et pratiques assurant le bon port, efficace, de ce masque. Une obligation sanitaire et citoyenne sans laquelle la seule obligation ne serait rien, voire pire. Et, après celles du printemps alimenterait de nouvelles polémiques mettant à mal l’exécutif. Rien n’interdit, ici, d’espérer – et de persévérer.

A demain @jynau

1 « Mais il ne SUFFIRA PAS de rendre le masque OBLIGATOIRE. Il va falloir EXPLIQUER

— MONTRER COMMENT
— MONTRER COMMENT NE PAS
— MONTRER POURQUOI CI et POURQUOI CA,
— MONTRER QUE SI, ON RESPIRE,
— MONTRER QUE OUI, C’EST POSSIBLE DE LE PORTER DES HEURES

« Le masque mal expliqué, mal porté transforme la transmission aérienne en transmission par les mains et les fomites. Les fomites ce sont les objets que l’on contamine en les touchant en toussant , parlant etc… tout près. Le masque à valve est dangereux pour les autres. Et la visière ne filtre pas, de même que le nez hors du masque. POURQUOI mais POURQUOI le gouvernement ne fait-il pas LA CAMPAGNE D’INFORMATION SUR LE COMMENT DU MASQUE ? » Des citoyens font l’effort de le mettre autant ne pas gâcher l’effort et la contrainte par un mésusage qui ruine la protection à la source. »

4 réflexions sur “Etre obligatoirement masqué : pourquoi Jean Castex n’a-t-il pas fait tout ce qu’il devait ?

  1. Certes, je suis d’accord avec U.U. que vous citez : il vaudrait mieux savoir « bien » porter le masque et porter le masque idéal (notamment attention aux masques dont les valves ne filtrent que l’air inspiré).
    Certes il faut une campagne convaincante, bien faite, sur les masques.

    Mais il y a eu tellement de discours contradictoires et d’embrouilles (certes liés à l’évolution des connaissances sur le virus etc etc), mais le bon peuple y perdait son latin.
    Et les discussions de comptoir, ces derniers jours, m’ont convaincue que le commun peuple en reste encore tout déboussolé : « je n’écoute plus les infos, ILS font rien que nous faire peur » ; « est-ce qu’on peut vraiment encore croire ce qu’ILS racontent ? » ; « vous croyez que c’est vraiment vrai cette histoire [de gouttelettes] ? parce qu’ILS nous avaient d’abord dit qu’il ne fallait pas porter de masques »… (enfin par comptoir je veux dire mon oreille tendue -à distance réglementaire- vers les discussion dans les salles d’attente de médecins, la file d’attente devant la caisse du supermarché etc etc, c’est très instructifs, croyez-moi).

    De plus, l’acquisition ou la confection ainsi que l’usage du masque ne devraient-ils pas rester à la portée de tous ? Soyons sans illusion : tout le monde ne sait pas coudre, toutes les familles des « quartiers » ne peuvent pas acheter suffisamment de masques ou n’ont les moyens de les entretenir correctement…(vous les voyez aller à la laverie faire une machine spéciale masques, à 60°, pour toute la famille 2 fois par semaine ?).
    A rendre les consignes trop complexes, ne risque-t’on pas de brouiller le message, le rendre inaudible et lassant pour le commun des mortels ? Donc contre-productif.

    Soyons réalistes. Un couvre-face pas vraiment idéal et relativement bien porté est préférable, je crois, à pas de masque (même un bandana ou un carré Hermès d’ailleurs, c’est toujours mieux que le masque à valve).
    Surtout si cela encourage tout le monde à s’équiper, ce qui est tout de même l’objectif, il me semble ?

    Je ne sais pas ce qui vaut le mieux, quel concept de campagne serait idéal.
    Mais j’ai noté le message de certains médecins anglais, qui encouragent à en faire une affaire ludique et un défi de créateurs ou d’influenceurs de mode. Une idée pour la Sape des Sapeurs, pourquoi pas ?

  2. Bonjour,

    À la suite de plusieurs articles consacrés au masque d’usages en collectivités … et alors que certains premiers ont argué la ‘PEUR’, de la population … comment expliqueront t-ils cela :

    … Mmh …Des lieux professionnels clos de la politique … un buffet ouvert … UN couvert (!!!) et bien peu de gestes barrières …( ¡!)

    Comment est-ce possible ???

  3. Et puis, mieux, … voyons au temps même du en même temps, … du … temps de discours obligataire … au Sénat … Combien de masques au final , dans ce lieu sénatorial clos professionnalisé ???

    Là, c’est quoi ??? … Même pas PEUR, ou pas Honte ??? Ou …. Sinon, quoi encore ????

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s