Vaccin anti-Covid: comment AstraZeneca va-t-il aussi vite, et avec tant de volontaires ?

Bonjour

21/07/2020. C’est une question qui n’est jamais posée 1. Aujourd’hui, invité de RTL soir, Pascal Soriot PDG de la multinationale pharmaceutique AstraZeneca . Il est interrogé sur « son essai de vaccin qui enregistre des résultats prometteurs » – une simple publication préliminaire dans The Lancet qui, depuis 24 heures jouit d’une formidable traitement médiatique. Poursuite de la promotion sans retenue : extrait des propos de M. Soriot :

« Les résultats que l’on a eu jusque-là, sont effectivement indicateurs d’une efficacité clinique mais il va falloir le démontrer dans cette phase 3 qu’on est en train de conduire. […] Il y a une réponse du système immunitaire à ce vaccin […] il faut démontrer que cette réponse immunitaire, elle est protectrice et c’est ce qu’on est en train de faire dans les essais de phase 3 qui sont en cours. » 

Et puis ceci : « On a vacciné 10.000 volontaires en Angleterre, on est en train de faire vacciner 5.000 volontaires au Brésil, 2.000 et quelques volontaires en Afrique du Sud et on va faire une étude en Inde […] Quand on aura fini le programme de phase 3 à l’automne, on aura vacciné à peu près, 50.000 personnes peut être même 60.000. […] » 

Et M. Soriot de conclure :

« « L’espoir c’est surtout de protéger les gens contre la maladie. L’objectif principal c’est d’éviter de tomber malade. Notre objectif final c’est de protéger contre le virus mais si on peut déjà protéger contre la maladie ça sera un très grand premier pas. […] Ce qu’on espère c’est avoir au moins une protection de 1 an. […] Notre espoir c’est d’avoir des résultats à l’automne. On pense qu’on pourra être en mesure de livrer du vaccin à la fin d’année au plus tard, peut-être un peu plus tôt si tout va bien. […] Notre objectif c’est de servir, d’apporter les vaccins à tout le monde […] à prix coûtant, […] 2 euros 50 autour de ça, à l’unité. […] On essaiera de servir tout le monde au même moment en commençant avant la fin de l’année. »

On attend, sur RTL, RMC ou France Inter, les innombrables concurrents d’AstraZenaca. Peut-être alors interrogera-t-on sur les éventuels sollicitations, défraiements, expérimentations, rémunérations ?

A demain @jynau

1 « Covid-19: va-t-on injecter le virus aux volontaires qui testent les vaccins ? » Slate.fr, 3 juillet 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s