Covid: complotistes, libertariens, loyalistes et néonazis avancent désormais démasqués

Bonjour

01/08/2020. Retour de flamme. Pourquoi en Allemagne, ce pays devenu un modèle européen ? C’est une dépêche de l’AFP mandée de Berlin – et fort peu reprise par les médias généralistes français. Un phénomène qui n’est pas sans interroger gravement les autorités sanitaires et le pouvoir exécutif – en Allemagne et ailleurs.

Plusieurs rassemblements ont été observés, à Berlin, ce samedi 1er août pour dénoncer les mesures contraignantes employées par le gouvernement dans le but de lutter contre le Covid-19. Ce n’est pas la première fois que l’on assiste à de telles manifestations depuis la fin du confinement. Ce 1er août, ils étaient 15.000 (selon la police) à défiler devant le palais de Brandebourg. 

Tous estiment que leurs droits fondamentaux sont bafoués du fait des mesures (démocratiquement) adoptées pour lutter contre la pandémie du coronavirus. Selon eux, ces mesures n’étaient pas nécessaires pour lutter contre un virus que beaucoup considèrent comme inoffensif. Ou presque.

« Covidiots »

« Socialement et politiquement, on compte dans leurs rangs des complotistes, des libertariens, des loyalistes et des néonazis, rapporte l’AFP. La devise de la manifestation, ‘’Jour de la liberté’’, est également le titre d’un film de propagande de la réalisatrice nazie Leni Riefenstahl (1902-2003) sur la conférence du parti d’Adolf Hitler NSDAP en 1935. »

Sans surprise le port du masque et la « distanciation sociale » (obligatoires) étaient peu respectées. Mille cinq cents agents avaient été déployés afin d’encadrer les manifestants. À l’aide de mégaphones, la police a appelé à plusieurs reprises les manifestants à respecter les « gestes barrières ». Les autorités ont ensuite annoncé sur Twitter avoir «déposé une plainte» contre l’organisateur de l’événement en raison du «non-respect des règles d’hygiène».

Et l’AFP d’ajouter qu’au même moment plusieurs milliers de manifestants se sont aussi rendus dans les rues berlinoises pour témoigner leur soutien au gouvernement et appeler à la justice et à la paix. Des responsables politiques comme Saskia Esken, responsable des sociaux-démocrates, parti minoritaire de la coalition gouvernementale avec les conservateurs d’Angela Merkel, a fustigé ces «Covidiots». «Sans distance, sans masque: ils ne mettent pas seulement en danger notre santé, mais aussi notre succès contre la pandémie et pour la relance de l’économie, de l’éducation et de la société. Irresponsable !», a-t-elle twitté.

Jan Redmann, chef de file de la CDU au parlement du Land de Brandebourg, a quant à lui ajouté : «1.000 nouvelles infections par jour encore et à Berlin il y a des manifestations contre les mesures anti-coronavirus ? Nous ne pouvons plus nous permettre ces dangereuses absurdités». « Absurdités » est-il le bon terme ? Pourquoi en Allemagne ? Demain en France ?

A demain @jynau

Une réflexion sur “Covid: complotistes, libertariens, loyalistes et néonazis avancent désormais démasqués

  1. S’ils vous lisent, ils doivent être ravis ces organisateurs de grands mouvements contre tout ce peuvent faire, le moins mal possible, ceux qui ont la charge du pouvoir. Vous faites une publicité gratuite à ces groupes à l’affut de toutes les émotions susceptibles de cimenter des foules pour pouvoir leur donner une illusion de puissance.
    Vous parlez de les démasquer. Vous avez raison. Faites-le, en allant au fond des choses en vous mouillant au lieu de donner l’impression que vous vous abritez derrière des dépêches d’agence de presse. Les mêmes qui alimentent tous les médias qui ne font que les paraphraser, ce qui ne mène pas loin notre reflexion personnelle.
    Il me semblait qu’il fallait être direct, j’ai tenté de l’être sans trop d’agressivité. Parce qu’écrire autant que vous le faites est un véritable exploit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s