Alerte : la Direction générale de la santé interdit désormais les ventilateurs dans les collectivités

Bonjour

07/08/2020. Jusqu’où ira-t-on ? A quoi peut conduire une politique sanitaire ayant sa propre conception, plus que jacobine, de la réduction des risques ? Qui prend, jour après jour, des décisions de portée nationale, sur quelles bases et qui sera chargé de leur évaluation ?

Près de cinquante département français ont été placé en « vigilance orange canicule ». Un épisode prévu pour durer plusieurs jours. Pour la première fois les risques sanitaires inhérents à la canicule s’ajoutent à ceux de l’épidémie de Covid. La Direction générale de la santé (DGS) a recensé, jeudi 6 août, 1 604 nouvelles contaminations au SARS-CoV-2 en l’espace de vingt-quatre heures – sans préciser le nombre des tests pratiqués.

Et la DGS de souligner que le bilan de l’épidémie de Covid-19 depuis le 1er mars s’établit à 30 312 morts, soit sept décès de pus que la veille. Le nombre de cas graves nécessitant une réanimation est passé de 384 à 390. Le nombre de personnes hospitalisées pour Covid-19 s’élève jeudi à 5 060, soit 88 patients de moins que la veille .

Dans un tel contexte, face à la canicule. L’ agence Reuters cite ici la DGS : « Les ventilateurs ne doivent pas être utilisés en collectivité, dans les milieux clos où se trouvent plusieurs personnes. Ils peuvent être utilisés dans le milieu familial, en l’absence de personnes malades ou par une personne seule », précise-t-elle. En outre, « les masques ne doivent pas être humidifiés pour préserver leur efficacité ».

Haro, donc, sur les précieux ventilateurs, hier recommandés, dans les EHPAD surchauffés. Par qui (et sur quelles bases scientifiques) une telle décision a-t-elle été prise ? La DGS ne fournit, ici, ni de nom ni de bibliographie.

A demain @jynau

5 réflexions sur “Alerte : la Direction générale de la santé interdit désormais les ventilateurs dans les collectivités

  1. Commenceriez vous à vous rendre compte de l’absurdité de la situation ? Pour masquer l’incurie du début des évènements, ils sur-amplifient ad nauseam les mesures de « précaution » qui, sans protéger personne, vont induire des problèmes de santé chez de nombreuses personnes. Je propose donc que l’ensemble des fonctionnaires et surtout les dirigeants de la DGS (ministre et conseillers compris) soient immédiatement déplacés dans des Algeco 1ière génération sans climatisation, ventilation et avec des fenêtres quasi impossible à ouvrir. Cela devrait générer une appréciable économie de loyer d’abord, de masse salariale ensuite. Je relève en outre le caractère courageux de ces pleutres puisque selon votre article personne n’a signé cette mesure. Voudraient-ils pousser les français à la révolte ? Il y a de quoi être écoeuré par tant d’insultes à l’intelligence humaine. C’est un sabordage qui devra sanctionné comme tel.

  2. Situation de « Damned if you do damned if you don’t » (Quoi que vous fassiez vous avez tort)

    Manque de pédagogie.

    Bibliographie je doute qu’il puisse en exister , là il s’agit de refléchir sur des questions physiques et physiopathologiques.
    C’est un problème de plausibilité physico-biologique, pas d’etude en triple aveugle .

    Un danger certain: l’hyperthermie.

    Un danger hypothétique : le SARS-Cov-2.

    J’aurais choisi de tester en masse dans les EPAD (en sachant qu’on laisse de côté les faux negatifs) et de ventiler .

    Mais je ne suis qu’un petit docteur. J’aimerais donc qu’on m’explique.

    La climatisation est autorisée mais ceci sous-entend que :
    – soit l’air refroidi est puisé à l’extérieur,
    – soit il y a des filtres de type HEPA.

    Berf ça manque d’explication et ça permet les interprétations paranocomplotistocontretoutistes.

  3. Bonjour,
    D’après une personne de mes amis travaillant dans un centre médico-psycho-pédagogique, je peux vous dire que cette recommandation (?), prescription (?), rapportée par Reuters, que vous commentez, ne doit pas étonner. Depuis la reprise de l’activité « en présentiel » on n’y utilise plus de ventilateur, malgré la chaleur significative régnant dans les locaux. Il en va d’ailleurs de même des aspirateurs -quel qu’en soit le modèle- ; mais je crois savoir que là encore il y a des précédents dans les structures de l’Éducation Nationale ou de la Ville de Paris accueillant des enfants ( d’où sols en PVC…et les problèmes qui vont avec…).

  4. Il serait plus que temps que soit exprimée clairement, et soumise à débat ouvert, l’idéologie sous tendant les actions dites (sans preuves solides le plus souvent) de prévention.
    Un petit retour à Adrien Proust, le père bien oublié de Marcel, est des plus instructifs sur notre… non évolution intellectuelle depuis 1903, l’année où il a eu droit à de grandioses funérailles nationales.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s