Les Français seront-ils contraints et forcés de se faire vacciner, gratuitement, contre le Covid ?

Bonjour

19/08/2020. C’est un formidable ballet à contre-temps. En France, le port du masque est progressivement imposé dans tous les endroits, ouverts et clos, de la cité. Rendu obligatoire pour des raisons de « santé publique » sans pour autant être gratuit. Et sans que l’exécutif, ici, ne s’explique…. Ce n’est là qu’un début. Qu’en sera-t-il quand les premiers vaccins anti-Covid apparaîtront sur le marché français ? Et pourquoi sommes-nous tenus dans l’ignorance totale ? Le gouvernement aurait-il peur, ici comme dans l’affaire des masques, de dire tout avant de clamer son contraire ?

On imagine difficilement, en France, que ces vaccins ne seront pas pris en charge (comme presque tous les autres) par la collectivité. Toujours au nom de la « santé publique ». Mais le chef de l’Etat, Jean Castex, Olivier Véran et tout le pouvoir exécutif l’imposeront-ils comme ils imposent, aujourd’hui le port du masque ? Combien d’épidémiologistes et de spécialistes du droit et de l’éthique, combien de virologistes et de responsables politiques, combien de ministres et démocrates éclairés phosphorent-ils aujourd’hui sur le sujet ? Et combien de militants anti-vaccinaux ?  Tous disposent désormais aujourd’hui de la solution adoptée par l’exécutif australien.

L’AFP nous apprend ainsi que l’Australie devrait rendre obligatoire la vaccination de sa population contre le coronavirus, sauf exemption médicale. Information donnée ce mercredi 19 août le Premier ministre australien Scott Morrison. Ce dirigeant (conservateur) avait annoncé la veille que son pays s’était assuré d’obtenir le vaccin «prometteur» que le groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca est en train de développer avec l’université d’Oxford (Royaume-Uni). Et d’expliquer que l’Australie le fabriquerait et le distribuerait gratuitement à sa population.

Désespérer de disposer d’un peu de transparence républicaine ?

Et d’ajouter, le lendemain que se faire vacciner devrait «être obligatoire, dans la mesure de ce qui peut être obligatoire».  «Il y a toujours des exemptions à la vaccination, pour des raisons médicales, mais cela devrait être la seule», a déclaré Scott Morrison à la radio 3AW de Melbourne. Sera-ce plus simple aux antipodes, sur cette île-continent ? Face aux critiques des mouvements anti-vaccin, l’homologue de Jean Castex a affirmé que les enjeux étaient trop grands pour permettre à la maladie de continuer à se propager librement. «Nous parlons d’une pandémie qui a détruit l’économie mondiale et provoqué des centaines de milliers de morts dans le monde entier», a-t-il souligné.

Le gouvernement australien estime qu’il faudrait que 95% de la population soit immunisée pour l’éradication du virus. «Nous devons apporter la réponse la plus vaste pour que l’Australie renoue avec la normale». En Australie, précise l’AFP, la vaccination contre diverses maladies comme la poliomyélite ou le tétanos est déjà obligatoire avant l’entrée à l’école. Pour autant le débat (comme ailleurs) fait rage, certains citoyens voyant dans cette obligation une négation des libertés personnelles. Et en Australie comme ailleurs les groupes antivaccins, à l’œuvre en ligne, regorgent de théories du complot et d’accusations de désinformation sur les risques.

On sait que le vaccin d’Oxford-AstraZeneca est l’un des cinq vaccins actuellement en phase 3 des essais cliniques. Il semblerait que la rumeur laisserait entendre qu’il tiendrait la corde. Mais le citoyen ne sait pas combien de contrats, d’avances, de clauses secrètes et de promesses bilatérales ont été faites pour que certains pays puissent être les « premiers » à en disposer. Les chercheurs espèrent avoir des résultats d’ici la fin de l’année. L’Australie doit néanmoins encore signer un accord final avec AstraZeneca sur le prix du vaccin, et aucun fabricant local n’a été désigné pour l’instant. Le citoyen français, lui, n’apprend rien de L’Elysée, rien de Matignon, rien de Sanofi – et il désespère : à quand un peu de transparence vaccinale, démocratique et républicaine ?

A demain @jynau

A LIRE AUSSI : « Vaccins anti-Covid : les questions auxquelles devra répondre le gouvernement » Slate.fr 7 août 2020

3 réflexions sur “Les Français seront-ils contraints et forcés de se faire vacciner, gratuitement, contre le Covid ?

  1. Rien de l’Elysée, rien de Matignon ….¨Pourquoi souffler sans cesse sur les braises ? Le citoyen français a t-il réellement besoin de savoir aujourd’hui, dans le détail, ce qui n’est pas encore prêt ? L’information serait nécessairement partielle, et on crierait à la dissimulation, sinon au mensonge. Je pense que beaucoup de gens travaillent en ce moment (y compris dans les organismes gouvernementaux) pendant que d’autres sont en vacances. Et si on les laissait un peu travailler en paix ?

  2. Cela ne ressemble pas à une régression infantile, cette attente anxieuse de ce que peuvent dire, ou non, papa Macron et maman Casteix ?
    Un vaccin contre l’infantlisation galopante de nos conduites sociales et pourquoi pas ? Les politiques et tous les pouvoirs ne peuvent que freiner des quatre fers.
    Pour parodier Roger Woehrlé au salutaire commentaire : Et si on nous laissait un peu vivre en paix ? Avec notre âge, nos maladies, nos visions du monde à chacun.

  3. Bonjour,

    Les questions que posent le contexte d’épidémie mondialisée au Sars –CoV 2, semblent décidément, peser de plus en plus sur un éventuel possible destin humain commun …
    … Des contraintes expérimentales GRATUITES … n’y en a-t-il pas déjà eu d’autres, dans l’histoire tourmentée des progrès médicaux SUR les populations ???

    Après les invraisemblables dérives masquées, les justifications tout aussi ‘parfaites’ et ‘assumées’ de certains responsables … pour plus de 30 000 morts en France (rappelons le ), a-t-on des études sérieuses, sur l’effet nocébo des communications, et les effets psychogènes morbides voire mortels de certaines ‘communications’ officielles ???

    Qu’en est-il des mesures de prévention, hormis les préventologies connues des gestes barrières ???

    Par ailleurs … Comment la France, justifie elle, entre autres organisations stratégiques … cela :
    SIC : à partir de 3mn 40 : < distribution de bons GRATUITS pour dépistage … et dans le même temps de l’EXPÉRIENCE … Non production des résultats ?????????


    Si effectivement, comme le dit la vidéo, les informations ne ‘sortent pas’ … comment ne pas songer aux dérives autoritaires d’une autre époque, poussées aux injonctions autorisées … ???

    … La Paix, dans ces cas là … se réfère à quoi , et à quelle 'Autorité' ??? si on en revient au premier commentaire du fil: < Et si on les laissait un peu travailler en paix ? …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s