Coup de théâtre : la justice allemande autorise une grosse manifestation «anti-masque»

Bonjour

28/08/2020. Cela ferait-il jurisprudence en France ? C’est un violent camouflet pour la vieille ville de Berlin : la justice allemande a levé vendredi 28 août une interdiction décrétée par la municipalité de la capitale allemande concernant une manifestation d’opposants au port du masque et aux mesures contre l’épidémie de la Covid-19 prévue le 29 août et largement soutenue par l’extrême droite.

« Des milliers d’opposants au port du masque et aux mesures de restrictions contre la pandémie de Covid-19 pourront ainsi défiler mais en respectant les gestes barrière et distances, rapporte l’AFP. Saisi en référé, le tribunal administratif de Berlin a estimé que ‘’l’existence d’un danger immédiat pour la sécurité publique’’ n’était pas valable a priori.

On se souvient que les autorités de la capitale allemande avaient justifié leur décision d’interdire cette manifestation par l’impossibilité de respecter les distances d’au moins 1,5 mètre entre manifestants – et ce dans un contexte de reprise de l’épidémie en Allemagne. Le tribunal a toutefois conditionné la tenue de ce rassemblement, pour lequel sont attendues quelque 22.000 personnes, à certaines conditions : une distance minimale soit bien respectée entre manifestants – toutefois ces derniers ne devront pas obligatoirement porter un masque. A l’heure où nous écrivons ces lignes la ville de Berlin avait encore la possibilité de déposer un recours contre cette décision dans la journée auprès de la Cour administrative supérieure de Berlin-Brandebourg.

La position de Gérald Darmanin et celle la justice française  

On se souvient aussi, comme le rappelle l’AFP,  qu’une précédente manifestation d’opposants aux mesures contre l’épidémie avait réuni le 1er août quelque 20.000 personnes dans un cortège rassemblant «libres penseurs», militants anti-vaccins, conspirationnistes ou encore sympathisants d’extrême droite. Elle avait été interrompue par la police car les manifestants, après avoir été plusieurs fois rappelés à l’ordre, n’avaient pas respecté les gestes barrière.

L’interdiction de cette manifestation avait suscité un tollé dans les rangs de l’extrême droite qui l’avait qualifiée de «dictatoriale». Celle-ci s’est félicitée vendredi de la décision judiciaire: le député de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), Leif-Erik Holm, a parlé sur Twitter d’une «victoire pour la liberté». «L’État de droit a protégé la liberté de réunion contre l’arbitraire» de la municipalité de gauche berlinoise, s’est de son côté réjouit une autre dirigeante de ce parti, Beatrix von Storch.

Bien évidemment des contre-manifestations sont également prévues à Berlin. Et toujours la même question : faut-il laisser une pleine et entière liberté à ceux qui mettent théoriquement en danger la sécurité sanitaire ? On aimerait connaître la position du ministre français de l’Intérieur et celle la justice française.

A demain @jynau

3 réflexions sur “Coup de théâtre : la justice allemande autorise une grosse manifestation «anti-masque»

  1. Bonjour,

    < Sans atteindre le niveau de mobilisation de l'Allemagne et des Etats-Unis, des opposants au port du masque sont de plus en plus nombreux à se regrouper sur les réseaux sociaux, depuis cet été. Coup de projecteur sur un univers disparate, marqué par l'influence de nombreuses théories de la conspiration.
    Avec une video , sur 1mn03, … et pêle-mêle :
    Les nanoparticules … la 5G des vaccins repérés , … Pasteur sur dossier pdf … et les masques … à la soumission ¿ ? Glurps …
    C'est ici:
    https://www.arretsurimages.net/articles/contre-la-museliere-lunivers-heteroclite-des-anti-masques

    … Cet article n’est malheureusement, accessible qu’aux seuls abonnés.

    Serait-il possible, Mr le Dr NAU, d’en savoir plus, sur les anti-masques ?
    Pourriez-vous, s’il vous plaît, écrire un article sur ce passionnant sujet d’actualités, ou peut-être, nous donner des éléments de compréhension.

    Avec par avance, remerciements, et salutations.

  2. Les juges allemands sont réputés pour leur travail d’analyse. Ils ont certainement lu les points de vue des uns et des autres, peut être celui de Laurent Tubiana vu et entendu sur BFM TV le 22 août 2020 dont nous pouvons retenir une règle de bon sens : le dépistage de cas sans malades ne constitue pas une épidémie. Il n’est d’ailleurs pas seul à le dire. L’AFP doit avoir un problème de comptage pour n’avoir vu que 20.000 personnes le 1er août mais bon il ne s’agissait que de « conspirationnistes, d’anti vax, et de sympathisants d’extrême droite ». Les vrais éléments de ces mouvances doivent être pliés de rire. J’invite chacun à chercher sur Internet les images de cette manifestation et de ses participants. Pour ma part, ils me rappellent le début des années 70 du siècle passé ce que l’on appelait alors des « baba cool ».
    Je n’irai pas jusqu’à provoquer l’auteur de l’article et les lecteurs en citant le Pr Raoult qui évoquait récemment la folie qui s’est emparée des esprits des décideurs concernant la gestion de cette épidémie. Au risque de me répéter, je préfère la liberté plutôt que les interdictions et contraintes imposées arbitrairement pour de fallacieux motifs. Je vous renvoie à ce sujet aux études faisant état de l’inutilité des masques et aux conséquences néfastes sur la santé physique et psychologique, sans parler de ces intimidations visant à culpabiliser ceux qui pensent différemment et à les considérer comme des criminels alors qu’il suffit de revoir les évènements depuis la fin de l’an dernier pour en trouver quelques uns. Nous pourrions tous enfiler un scaphandre que cela ne changera pas le cours des choses.

  3. Ceux qui disent que les masques sont inutiles , sont ceux qui croient en l’efficacité de l’hydroxychloroquine; ce sont les membres de la secte raoultienne . Ils ne lisent pas la littérature médicale et se fient à la parole de leur gourou . Il faut le répéter clairement : l’hydroxychloroquine n’a aucune efficacité sur la Covid 19 et les données de la littérature sont en faveur de l’efficacité du port du masque pour ralentir la progression de l’épidémie, surtout en milieu confiné . Le problème aujourd’hui, c’est la décision erronée de le rendre obligatoire dans les rues de certaines villes : elle ne repose sur aucun niveau de preuve et est contre-productive en favorisant les opposants au port du masque . Ce gouvernement est incapable de prendre de bonnes décisions après la série de mensonges d’état proférés à propos des masques .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s