Jean Castex : «Silence dans les rangs ! Maintenant, on ne dit plus ensauvagement !»

Bonjour

01/09/2020. Rentrée des classes, y compris au gouvernement. Chef d’établissement, le Premier ministre Jean Castex. Il vient d’appeler, lors de la première journée à «fermer le ban». Visés : deux des plus dissipés : le ministre de l’Intérieur et le garde des Sceaux. Les deux en sont venus aux mots devant l’ensemble de l’établissement scolaire. La cause : utiliser ou pas l’expression «ensauvagement».1

«Fermez le ban: il n’y a aucune polémique», a affirmé à la presse le chef du gouvernement lors d’un déplacement scolaire à Châteauroux (Indre). « Le vrai sujet, en revanche, c’est bien celui de mobiliser face à la montée des violences et de l’insécurité» a-t-il ajouté. Y compris et surtout à Châteauroux ?

«La question n’est pas les mots qu’on emploie pour qualifier le phénomène, mais les actions que l’on met et que l’on va mettre en place pour y faire face», a-t-il encore professé. «Le ministre de l’Intérieur, comme l’ensemble du gouvernement, constate effectivement qu’il y a une montée du sentiment d’insécurité et je peux vous dire la totale mobilisation du gouvernement pour y faire face», a assuré Jean Castex.

Peu de temps auparavant, Sur Europe 1, le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti avait récusé «l’ensauvagement de la société» dénoncé par la droite et par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et par la ministre déléguée à la citoyenneté, Marlène Schiappa. «L’ensauvagement, c’est un mot qui (…) développe le sentiment d’insécurité, avait-il osé déclarer. Or pire que l’insécurité, il y a le sentiment d’insécurité» qui est de l’ordre du fantasme» et est nourri par «les difficultés économiques et certains médias ».

Le ministre de l’Education nationale ? Pour l’heure il se tait. Et nul ne connaît les sanctions prévues à l’encontre de ceux qui, au sein de la classe gouvernementale et politique oseraient encore user de ce mot désormais prohibé.

A demain @jynau

1 Ensauvagement: Chute dans la sauvagerie, dans le fait de vivre à l’écart des autres êtres humains et de la civilisation.

Une réflexion sur “Jean Castex : «Silence dans les rangs ! Maintenant, on ne dit plus ensauvagement !»

  1. Bonjour,

    En ne suivant que les mots clefs de cette publication:  » Politique, Médecine, Polémique, justice, Police, Risques (réduction des), Pouvoir  » …

    Le premier, aura été un des plus proches des mesures françaises de déconfinements.
    Cependant, et des sujets propices à débats, c’est en Belgique que l’on n’en manque pas …
    Alors qu’en France ??? … Silences, là aussi, sur les ‘gestions’ des populations … et les droits démocratiques ???

    L’article suivant est en accès libre :
    < Carte blanche: «Il est nécessaire et urgent de revoir totalement la gestion de la crise Covid-19»
    Une soixantaine de personnalités académiques et de la société civile demandent urgemment de nouveaux groupes de travail pour proposer des mesures scientifiquement prouvées efficaces, proportionnées, sans effets collatéraux néfastes et dans le respect de la démocratie.

    https://plus.lesoir.be/320906/article/2020-08-27/carte-blanche-il-est-necessaire-et-urgent-de-revoir-totalement-la-gestion-de-la

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s