Covid et bouc émissaire. Quand Nicolas Sarkozy vole au secours du Pr Didier Raoult

Bonjour

05/09/2020. Nouveaux propos, nouveau sous-chapitre dans cette affaire tentaculaire. On vient d’apprendre que  la Société de pathologie infectieuse de langue française (Spilf) avait déposé plainte contre Didier Raoult, le plus que médiatique directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection – plainte auprès du Conseil départemental de l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône. Sanctions encourues : du simple avertissement à la radiation définitive.

C’est dans ce contexte que l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy vient de prendre la défense du microbiologiste marseillais. C’était le vendredi 4 septembre lors d’un forum des entrepreneurs à Marseille. «A chaque crise, il faut trouver des boucs émissaires. C’est une maladie française. L’adversaire, c’est le Covid, c’est pas tel ou tel médecin et je pense notamment au professeur Raoult. Je ne comprends pas pourquoi il y a tant de violence à son endroit», a dit l’ancien chef de l’Etat, selon des propos diffusés sur BFMTV.

Et Nicolas Sarkozy de tresser des couronnes de lauriers. « C’est un homme d’une grande qualité qui a fait son possible pour soigner au mieux ses patients, qui a sans doute fait des erreurs comme on en fait tous, moi le premier ». Avant de commenter. « Mais j’observe qu’en période de crise, il y a les pseudo-spécialistes qui se précipitent et qui disent du mal de quelqu’un. Il faut un coupable et c’est celui-là. Ça m’a paru déplacé. Je n’ai aucune compétence pour dire qui a raison et qui a tort. En tout cas, ce n’était pas le sujet. Chacun a fait comme il a pu, et lui le premier.»

De même que la visite médiatisée d’Emmanuel Macron au spécialiste marseillais, ces déclarations seront versées au dossier. On rappellera que la Société de pathologie infectieuse de langue française accuse le Pr Raoult a assuré qu’il n’avait jamais reçu aucune notification de cette plainte d’avoir enfreint pas moins de neuf articles du code de déontologie médicale. Elle rappelle que le code de déontologie médicale interdit aux médecins de présenter comme «salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé».

A demain @jynau

6 réflexions sur “Covid et bouc émissaire. Quand Nicolas Sarkozy vole au secours du Pr Didier Raoult

  1. Le Pr Raoult a-t-il véritablement besoin d’un tel soutien ? Car le soutien d’une personnalité controversée qui a quelques échéances judiciaires à venir n’est pas forcément du meilleur effet. Le Pr Raoult a suffisamment d’arguments à faire valoir pour se défendre. Il est cependant exact que dans cette crise certains cherchent à (ont tout fait pour) le transformer en bouc émissaire. Mais le gaillard est coriace et ne se laissera pas abattre si facilement. Rien à voir avec ses contradicteurs ou ceux qui le menacent de façon anonyme. Si les donneurs de leçons avaient regardé les vidéos de ses auditions à l’Assemblée nationale ou au Sénat après la crise H1N1, ils auraient compris i) qu’il maîtrise son sujet, ii) qu’il n’est pas de ceux qui se laissent facilement impressionner. Si les paris étaient possibles, c’est sur lui que je parierai sans aucune hésitation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s